"La Nature agit, l'Homme fait" (Kant)

Bien arroser sa jardinière : nos conseils pour un entretien efficace de vos végétaux

Pour apporter un peu de vie et de verdure à votre balcon ou votre terrasse, vous avez opté pour des jardinières ? Dans ce cas, les plantes qui s’y trouvent ne profitent pas d’une réserve d’eau à disposition, comme c’est le cas pour les végétaux plantés directement dans le sol. Aussi, il faut penser à arroser régulièrement vos pots de fleurs, afin de préserver leur santé et leur assurer une bonne durée de vie. Quels sont les besoins en eau de votre jardinière et surtout, quelle méthode utiliser pour bien l’arroser ? Faisons le point.

Quels sont les besoins en eau de votre jardinière ?

Contrairement aux végétaux plantés dans la terre, les plantes en pot souffrent d’un désavantage majeur : le manque d’eau. De ce fait, l’arrosage doit se faire beaucoup plus fréquemment et de manière régulière. C’est le cas, surtout si vos jardinières sont de couleurs foncées, ou si celles-ci sont exposées directement à la lumière du soleil. En effet, la chaleur accumulée engendre un phénomène d’évaporation.

Aussi, il est indispensable de bien connaître les besoins de chaque plantes se trouvant dans votre jardinière, afin de leur apporter un maximum d’eau et de les garder en bonne santé. Bien sûr, en été, l’arrosage doit être encore plus fréquent. Toutefois, avant d’abreuver vos végétaux, assurez-vous que la terre soit bien sèche.

Se pose alors la question de la méthode d’arrosage : laquelle choisir ? Quelle est la plus adaptée à votre jardinière ? C’est ce que nous allons voir.

Les différentes méthodes d’arrosage

Plusieurs méthodes pour arroser vos plantes peuvent être envisagées : le goutte à goutte, l’arrosage en surface ou la suspension.

L’arrosage goutte à goutte

L'arrosage goutte à goutte jardinière est vivement recommandé, pour prendre soin de vos végétaux en pot. Ce procédé consiste à installer des goutteurs, reliés à une bouteille d’eau grâce à un tuyau prévu à cet effet. Pouvant être réglés sur plusieurs vitesses différentes, en fonction des besoins de vos plantes, ces accessoires délivrent de l’eau selon une fréquence régulière. Pratique, il ne vous reste plus qu’à remplir la bouteille lorsque celle-ci est vide !

L’arrosage en surface

Ce procédé bien connu consiste à verser de l’eau directement dans la terre. Celle-ci va alors s’infiltrer jusqu’aux racines, pour nourrir la plante. Ensuite, le surplus d’eau sera recueilli dans la soucoupe, placée sous la jardinière. Il est toutefois nécessaire de retirer cet excédent, afin d’éviter aux racines de pourrir.

L’arrosage par trempage

Cette méthode est à privilégier pour les plantes au feuillage cireux. Elle consiste à placer la jardinière dans un bac rempli d’eau : lorsque la terre à la surface est mouillée, retirez le pot. Cette opération devra être renouvelée autant de fois que nécessaire.